Prix Nobel de la paix

« Pour ses efforts soutenus en faveur de l’élimination des armes chimiques »

Le prix Nobel de la paix 2013 a été décerné à l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques le 10 décembre 2013 pour « ses efforts soutenus en faveur de l’élimination des armes chimiques ». Selon les mots du Comité Nobel : « Les conventions et le travail de l’OIAC ont défini l’utilisation d’armes chimiques comme un tabou en droit international. Les événements récents en Syrie, où des armes chimiques ont été une nouvelle fois utilisées, ont montré la nécessité de redoubler d’efforts pour se débarrasser de ces armes. […] En récompensant aujourd’hui l’OIAC, le Comité cherche à contribuer à l’élimination des armes chimiques. »

Lettre d’annonce du prix Nobel de la paix 2013

La lettre annonçant l’attribution du prix Nobel de la paix 2013 à l’OIAC

Glissez-vous dans les coulisses de ce prix prestigieux.

Faits intéressants sur le prix Nobel

Documents

259 candidatures

Pour le prix Nobel de la paix 2013, le Comité Nobel a reçu 259 candidatures – un record.

Pièces de monnaie

Catégories

La paix est l’une des six catégories du prix Nobel, avec : la physique, la chimie, la physiologie/médecine, la littérature et l’économie.

Inscription

Inscription

La médaille de la paix comporte l’inscription suivante : « Pro pace et fraternitate gentium », qui veut dire « Pour la paix et la fraternité des peuples ».

Œuvre d’art

Œuvre d’art

Pour chaque médaille Nobel, le diplôme prend la forme d’une œuvre d’art unique, créée par des artistes et calligraphes suédois et norvégiens, qui est remise au lauréat. L’œuvre reçue par l’OIAC a été réalisée par Jan Erik Willgohs, la calligraphie par Inger Magnus et la reliure par Julias Johansen. 

Le prix de La Haye de l’OIAC – un legs durable

En 2014, l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques a créé le prix de La Haye de l’OIAC pour distinguer et récompenser les individus et institutions qui ont apporté une contribution exceptionnelle à l’objectif d’un monde définitivement libéré des armes chimiques, par exemple en encourageant les utilisations pacifiques de la chimie et en évitant son détournement. Ce prix est un hommage qui fait écho à l’honneur accordé à l’OIAC lorsqu’elle a reçu le prix Nobel de la paix 2013. Il bénéficie du généreux soutien financier de la Ville de La Haye.

Le Fonds pour le prix de La Haye de l’OIAC a été créé à partir de la récompense de près de 900 000 euros qui accompagnait le prix Nobel décerné à l’OIAC en 2013.

Il est alimenté par des contributions de la Ville de La Haye. Le prix de La Haye de l’OIAC est doté d’une récompense financière pouvant atteindre 90 000 euros par an. Il est accompagné d’un certificat et d’une médaille commémorative représentant à la fois l’OIAC et les armoiries de la Ville de La Haye.

 

Entretien avec les lauréats du prix de La Haye de l’OIAC en 2017